8&9 juin 2015 – Atelier Leadership animé par Linda KOHANOV en France !

DSC_0205Chers amis d’Eponaquest,

Nous avons le grand plaisir de vous confirmer les dates de l’atelier qui sera animé par Linda KOHANOV (en personne !) les 8 et 9 juin 2015 dans le 77 (traduction simultanée en français).

Le thème de l’atelier,  « La puissance d’un leadership non prédateur », est le thème favori de Linda et est issu de ses plus récentes recherches !

Profitez de cet atelier unique en France et vivez une expérience puissante et inspirante qui peut changer votre vie !

Dans cet atelier de 2 jours, vous allez expérimenter plusieurs des outils présentés dans son dernier livre « Comme les chevaux, ensemble et puissants » et apprendre comment :

  • Vous glisser dans les rôles de Leader, Dominant, Protecteur et Compagnon pour déclencher de l’envie et de la coopération, au bureau ou à la maison
  • Utiliser les émotions en tant qu’informations en situation professionnelle ou personnelle (sans, ironiquement, citer les émotions elles-mêmes !)
  • Savoir faire la différence entre le pouvoir prédateur et non prédateur, et comprendre quand et comment les utiliser efficacement
  • Reconnaître et dépasser les comportements limitants et les pensées répétitives pour atteindre une performance optimale, accéder à de nouveaux niveaux de vision et réaliser vos rêves.

Cet atelier va vous permettre d’améliorer vos relations avec votre famille, vos collègues, vos employés, vos clients et, en même temps, vous propose des outils pratiques pour accéder à une vision plus profonde, plus puissante, plus consciente, de votre propre potentiel.

L’atelier est traduit en simultané en français. Nombre de places limité.
Tarif : 871,28$ soit environ 800€
Lieu : Ecuries de la Noue, Sablonnières (77)

ATELIER COMPLET – INSCRIPTIONS CLOSES

Pour toute information concernant cet atelier ou pour toute aide pour vous inscrire, contactez Carole THOMAS 06 12 23 53 83.

A très bientôt

Publicités

Exceptionnel : visite de Linda Kohanov en juin 2015 en France !

10489954_430048390483052_7489213352884343799_n-001

Chers tous,

Toute l’équipe des Instructeurs Eponaquest en France a le plaisir vous confirmer que Linda Kohanov sera en France en juin 2015.

Voici les événements publics coordonnés par les Instructeurs :

  • 5 juin – soirée conférence « Power of the Herd », sur la puissance du pouvoir non prédateur, résultat des plus récentes recherches de Linda Kohanov sur les notions de leadership innovant et mature – à Paris
  • 6 juin journée – atelier indoor Power of The Herd « Comme les chevaux, Ensemble et Puissants », animé par Linda Kohanov – à Paris
  • 8&9 juin – atelier Eponaquest Power of The Herd « La puissance du leadership non prédateur » animé par Linda Kohanov dans le 77. Attention, places limitées. Ouvert à tous sur inscription préalable. Contact 06 12 23 53 83.
  • 12 juin – séance de dédicace à Rouen
  • 14 juin – atelier découverte organisé par les Instructeurs Eponaquest en France avec une intervention de Linda Kohanov en fin de journée – en Normandie

Plus d’infos très vite….

Power of The Herd – Comme les chevaux, ensemble et puissants !

978_2_7029_1139_6_UNE_185_271_1425889580Dans son nouveau livre “Ensemble et Puissants comme les chevaux”, Linda Kohanov nous fait découvrir, par l’observation des troupeaux, comment ces animaux non prédateurs et extrêmement sociaux peuvent nous servir d’exemple dans le domaine relationnel.
Grâce à eux, nous apprenons à changer notre façon d’interagir avec les autres – en gérant mieux les jeux de pouvoir, les traumatismes et autres habitudes relationnelles qui nous empêchent d’avancer – et à entretenir des relations plus harmonieuses pour retrouver bien-être et équilibre intérieurs, mais également une société plus juste, basée sur la coopération et le respect.

Ce livre sort en version française le 11 avril 2015 !
Titre original en anglais : The Power of The Herd.

Les instructeurs Eponaquest spécialisés POH (Power of the Herd) peuvent vous faire expérimenter les outils décrits dans cet ouvrage, issus des plus récentes recherches de Linda Kohanov, dans leurs ateliers. N’hésitez pas à les contacter !

Linda relève aussi qu’un nombre surprenant de grands leaders historiques étaient aussi des cavaliers accomplis (ex : George Washington, Alexandre Le Grand, Buddha, Katherine the Great, Andrew Jackson, Elizabeth I, Teddy Roosevelt ou Winston Churchill). Indépendamment de leurs choix de positionnement, ils avaient d’incroyables qualités de résistance à la pression, clarté, courage, conviction et charisme. Lesquelles qualités sont développées par le travail avec les chevaux.

Au travers de 20 ans de recherches et d’expérience dans le coaching de personnes pour développer des compétences humaines avancées, Linda a conçu une manière d’enseigner des compétences innovantes de leadership, d’intelligence émotionnelle et sociale à travers des activités avec les chevaux qui ne nécessitent pas d’être cavalier.

Meeting 2014 des instructeurs

DSC_0217-001Jeudi 11 et vendredi 12 septembre 2014, les instructeurs Eponaquest en France ont eu 2 jours de rencontre et d’échange avec Linda (Kohanov bien sûr !).

Des idées, des infos, des nouveautés, des débats, des rires, des chevaux, … ainsi qu’un chouette diner ensemble et pleins de projets pour 2015 !

A suivre …

2 jours à Paris !

10606232_523938087709931_7787019547315127296_n« Je ne suis pas sûre de ce qui m’a enthousiasmée le plus : visiter Paris ou jouer avec les chevaux dans l’incroyable campagne française !

Les 2 jours que je viens de passer avec mes collègues français Instructeurs Eponaquest ont été riches, profonds et remplis de paix. »

Linda KOHANOV, septembre 2014

1ère visite de Linda Kohanov en France – sept 2014

10250044_340181082803117_4301002933552219658_nNous avons le plaisir d’annoncer la première Visite de Linda Kohanov en France en septembre 2014 à l’occasion du Meeting 2014 des Instructeurs.
Plusieurs rendez-vous à prévoir avec la créatrice de l’Approche Eponaquest© et auteur du Tao du Cheval (et autres ouvrages bientôt publiés en français !).

L’agenda de sa visite sera diffusé dès que possible !

Et, en attendant, les instructeurs Eponaquest organisent des ateliers et des conférences partout en France…

A très bientôt.

Mandelas et autres héros, la vraie signification de l’espoir, du courage et du pardon – par Linda Kohanov

sharis-art-360x254Avec la récente disparition de Nelson Mandela, le monde a commencé à pleurer la perte d’un grand leader tout en célébrant la vie de cet être humain exceptionnel. Même si nous nous souvenons de lui en tant que président de l’Afrique du Sud, nous devons nous rappeler qu’il n’est pas né avec les compétences indispensables à l’accomplissement de sa grandiose vocation. Il a évolué au cours d’un long parcours de 95 ans : tout d’abord « citoyen de seconde classe » ayant enduré les injustices de l’apartheid, il est ensuite devenu un militant prêt à recourir à la violence pour faire tomber les structures sociales oppressives de son pays, puis un prisonnier subissant les outrages de ses ravisseurs qui cherchaient à détruire son estime de lui-même, patientant tout au long des peines cruelles et des indignités qui s’accumulaient, avant de prendre la tête d’un pays qui l’avait marginalisé pour la couleur de sa peau.

Pourtant, en fin de compte, Mandela a remporté le prix Nobel de la Paix en récompense de la position qu’il a prise, position que, tout au long de l’histoire, peu de dirigeants ont eu la force et le courage de prendre et de tenir. Mandela est sorti de décennies de difficultés et d’humiliation avec, non pas un désir de vengeance, mais au contraire avec la compassion et le courage de pardonner à ceux qui lui avaient fait du mal et en même temps la clarté et l’honnêteté de les reconnaitre responsables de leurs actes. De cette façon, il a incité ceux qui avaient accumulé des générations de griefs profonds à réellement collaborer ; il a suffisamment inspiré ces personnes pour qu’elles s’engagent dans le long et difficile travail mental, émotionnel, social et spirituel nécessaire pour créer un gouvernement sud-africain capable de répondre aux besoins des deux races.

Dans « Le pouvoir du troupeau » (bientôt publié en français), j’ai exploré le concept de ‘l’héroïsme émotionnel’, citant des innovateurs comme Mandela, Gandhi, George Washington, Jésus et Bouddha. Ce sont des leaders innovants dans le sens où ils ont mené le soulèvement de populations opprimées sans diaboliser les oppresseurs. C’est une des principales caractéristiques de l’héroïsme émotionnel : il faut plus de courage, de puissance, de compassion et de maîtrise de soi pour négocier avec ceux qui nous ont fait du tort qu’il n’en faut pour leur faire honte, les blâmer, les ostraciser ou les opprimer en retour.

Nous savons bien sûr que certains de ces leaders visionnaires sont devenus des personnalités religieuses, et cela pas uniquement en faisant appel à une source supérieure de sagesse et de puissance. Jésus et Bouddha ont intentionnellement enseigné à des personnes opportunistes, aux comportements parfois intensément prédateurs, comment tempérer leur penchant humain pour le contrôle, l’intimidation et le matérialisme rampant afin qu’elles puissent trouver un plus grand épanouissement en collaborant avec d’autres et en harmonisant leurs relations. Que ce soit par le biais de techniques de pleine conscience ou à l’aide de paraboles et de discours inspirants, de conseils verbaux ou d’exemples non verbaux, les plus grands innovateurs sociaux de l’histoire ont toujours promu des formes d’interaction contre-intuitives, voire même contre-instinctives, des formes d’interaction qui demandaient aux gens d’abandonner les actions et paroles inspirées par la peur ou l’agressivité, les comportements dictés par la rancune et la volonté de vengeance — même des actions apparemment justifiée par des impulsions de « fuite ou combat » — en faveur de l’empathie, de la connexion, du respect mutuel et de l’entraide.

Mais la promotion de la non-violence dans un monde violent n’a jamais été une entreprise paisible. Il fallait un réel héroïsme physique pour se dresser face aux menaces de mort que la plupart de ces dirigeants ont reçues. Cela exigeait aussi un important héroïsme émotionnel afin de continuer à tendre la main malgré les jugements, les railleries, les assassinats et les trahisons que les plus influents de ces révolutionnaires pétri d’humanité ont enduré afin de faire émerger une autre voie.

En 2013, j’ai eu l’occasion de définir plus clairement l’héroïsme émotionnel par le biais de conférences, d’entretiens et d’ateliers basés sur mon nouveau livre. De ce fait, j’ai isolé six qualités caractérisant cette forme de herculéenne d’intelligence sociale, qualités qui semblaient toujours avoir été employées avec succès pour aider les gens à garder leurs cœurs ouverts au milieu de malentendus, de conflits, de douleurs profondes et ancestrales et de pures et simples trahisons. L’héroïsme émotionnel combine la puissance avec la compassion, le courage avec la maîtrise de soi et le pardon avec la responsabilité reconnue et assumée des actions menées.

Cette constellation de qualités au service de la vie permet aux gens de tenir une position ferme dans un conflit : refusant de se battre et refusant d’abandonner, ils s’abstiennent de dépeindre l’agresseur comme irrémédiablement mauvais, stupide ou méchant. Ces six qualités exercées ensemble ouvrent la voie à une attitude d’engagement compatissant, soutenu par un courage considérable et une réelle puissance non-prédatrice. Ainsi peut s’ouvrir un espace pour une nouvelle conversation, un échange qui prend en considération les motivations des deux parties en présence. Cette forme spécifique de résolution de problèmes tient également chacun responsable de ses propres actes sans pour autant les blâmer ou leur faire honte, offrant aux agresseurs des solutions plus productives pour satisfaire leurs besoins de façon à soutenir la bonne santé de la famille, de l’organisme ou de la collectivité concernée (les stratégies plus spécifiques pour le développement de l’héroïsme émotionnel peuvent être consultées au chapitre 23 du livre « Le pouvoir du troupeau ». Dans le chapitre 21, j’expose une technique pour dérouler une conversation productive dans des circonstances difficiles : conversations difficiles, structure de conversation lors de conflits.)

Grâce aux innovations des XXème et XXIème siècles en termes de voyage, de communication, de business et d’armement, nous ne pouvons plus nous permettre d’ostraciser, de fuir, ou carrément de détruire ceux qui nous ont fait du tort. Nous devons trouver le moyen de dépasser les défis interpersonnels, culturels et philosophiques qui nous divisent et d’initier des conversations héroïques, des conversations facilitant la guérison avec les personnes mêmes qui préfèreraient nous blâmer, nous donner tous les torts ou nous intimider plutôt que de réellement parler avec nous. Ce n’est pas facile, évidemment. C’est en effet faire preuve d’une grande sagesse que de tenir la tête haute et de garder nos esprits et nos cœurs ouverts lorsque nous rencontrons des personnes qui nous ont dévalorisés en privé ou nous ont publiquement humiliés, habituellement en déclarant que nous sommes désespérément mauvais d’une façon ou d’une autre.

Initier une conversation héroïque — une conversation soutenue par la puissance, la compassion, la responsabilisation, le pardon, le courage et la maîtrise de soi — est un colossal acte de foi, combiné avec un certain réalisme. Il n’est pas naturel de se lever, avec dignité et avec espoir, et tendre la main à ceux qui nous ont jeté à terre. Nous aurions plutôt tendance alors à nous sentir nous tirer nous-mêmes vers le haut par nos propres moyens tout en étant poignardé, à plusieurs reprises, dans le cœur. Pourtant, au fil du temps, la pratique de l’héroïsme émotionnel nous donne les outils et la confiance nécessaire pour accepter un défi que peu d’entre nous ont même envisagé : devenir des héros au cœur de notre vie quotidienne.

Linda Kohanov, décembre 2013

Lettre de Linda Kohanov, fondatrice d’EPONAQUEST – 23 septembre 2013

Merlin-Spirit-playing-2-360x240Cette année, je suis ravie de partager avec vous des outils nouveaux liés à une nouvelle approche que j’ai développée à partir de données de recherche que j’ai découvertes en écrivant « The Power of the Herd » [titre provisoire en français : le Pouvoir de la Harde].

 

Photo de Maureen Luikart : Merlin & Spirit Learning to Interact Respectfully.

Un peu d’historique : j’étais en déplacement cet été pour diriger des ateliers sous un nouveau format “indoor” (sans interaction avec les chevaux) et pour présenter plusieurs conférences. Cette nouvelle façon de présenter l’Approche Eponaquest adaptée au leadership et au développement personnel a rencontré beaucoup de succès, étendant la notoriété de l’Approche au delà de ceux ayant une attirance “innée” envers l’apprentissage facilité par les chevaux.

Par exemple,  au mois d’août, j’étais invitée à diriger un atelier “indoor” d’un jour au coeur de la ville de Chicago par The Bensman Group, une entreprise réputée du monde de la finance, co-sponsorisée par une entreprise majeure du secteur des assurances. Cet atelier a eu beaucoup de succès, comme en témoigne le retour par email de leur PDG Robert A. Bensman:

« Un grand merci du fond du coeur de la part de tous nos employés! Votre approche, la façon dont vous l’avez présentée et la connexion que vous avez établie avec l’équipe ont été très appréciés par tous ceux qui étaient présents, y compris nos clients et nos invités. Les informations qui nous ont tout particulièrement intéressées étaient les différents styles de leadership, l’importance de faire confiance à son intuition, et comment réaliser une “conversation difficile”.  Les thèses que vous développez sont soutenues par des données pragmatiques, pratiques, et scientifiques. Un de nos invités, un psychologue consultant ayant fait ses études à Northwestern University, était impressionné par l’étendue et la fiabilité des recherches appuyant ce que vous développez dans votre livre. Il était vraiment très impressionné par votre présentation! »

Les commentaires de Rob ont une grande signification pour moi. Cela fait un certain temps maintenant que je me suis rendu compte qu’afin de diffuser plus largement la sagesse que m’inspirent les chevaux, il fallait que “je ne prêche pas qu’à des convertis” (c’est à dire aux gens qui ont déjà lu mes livres, qui aiment les chevaux, qui veulent devenir, ou sont déjà, des instructeurs enseignant des approches de développement personnel via les chevaux) mais que je présente des ateliers “indoor”, plus économiques, destinés à un plus grand nombre de participants qui n’ont ni le temps ni les moyens d’assister directement  à un atelier facilité par les chevaux. Ce faisant, j’ai développé de nouvelles façons d’enseigner des outils inspirés par les chevaux, afin que ces participants puissent les appliquer immédiatement au sein de leur entourage humain.

Le dernier atelier cette année sous ce nouveau format aura lieu à New York le 3 et 4 octobre. Il va rassembler les nouvelles compétences que je viens de développer afin d’aider les participants à traduire la sagesse inspirée par les chevaux aux situations humaines. J’ai constaté – et je ne trouve pas de mots assez forts pour l’exprimer – à quel point ces nouveaux outils séduisent même les plus sceptiques quant à l’applicabilité du travail facilité par les chevaux dans le monde des humains. Les participants ayant déjà réalisé un atelier avec les chevaux par le passé ont aussi apprécié comment ces nouveaux outils les aident à adapter ce qu’ils ont appris directement auprès des chevaux à une situation urbaine. (Ce nouveau modèle sera intégré à tous mes ateliers futurs avec les chevaux réalisés en Arizona après mon retour.)

Un Nouveau Modèle Puissant – d’Après une Source de Sagesse Ancienne

La réussite de cette approche est basée sur un nouveau modèle de leadership et de construction d’équipes, de familles, et de communautés, développé depuis la parution de “Pouvoir de la Harde”, qui résonne auprès du grand public; une façon de transformer les jeux de pouvoir inconscients engagés par des groupes de personnes au travers quatre ‘styles de pouvoir’, ou rôles, qui chacun présente une certaine force lorsqu’ils sont utilisés de façon consciente et productive – mais ayant aussi chacun leur côté “sombre” lorsqu’un ou deux de ces rôles sont sur-exprimés par rapport aux autres. (Ceci est très différent des “Quatre Outils de Pouvoir Pré-historiques” que je développe de façon étendue dans le Chapitre 12 du livre.)

Le départ de cette idée est présentée dans le livre au Chapitre 8, mais depuis je l’ai élargi de façon significative afin d’y permettre une application pratique. Le regard des participants s’éclairent, ils se penchent en avant, et partagent de nombreux exemples concrets vécus lorsque je présente cette information. Ils commencent ensuite immédiatement à utiliser le vocabulaire présenté afin de mieux comprendre les conflits constatés au travail et les problèmes rencontrés avec leurs clients. Les avocats avec qui je travaille, ainsi que des personnes qui doivent interagir avec des associations de bénévoles, y compris des organisations non-gouvernementales, des églises, et d’autres communautés spirituelles, ont également trouvé ces informations très utiles. J’ai aussi découvert récemment que les thérapeutes et leurs patients ont apprécié cette approche afin de mieux gérer les difficultés qui surgissent au sein de leurs familles.

Photo de Maureen Luikart : Merlin & Spirit Learning to Interact Respectfully.news-june-2006-03

Ce nouveau modèle de leadership comprenant 4 points s’inspire d’une sagesse ancienne utilisée dans les modèles sociaux s’inspirant des bergers. Je n’aurais jamais découvert ni développé ces informations pour la société humaine moderne, sans mes recherches effectuées pour écrire un livre sur les groupes/troupeaux (plutôt que l’orientation de mes livres précédents sur ‘la voie du cheval’). Trois des quatre rôles de leadership peuvent être observés chez les chevaux, étant des formes non-prédatrices du pouvoir. Le quatrième rôle nécessite l’exercice approprié du pouvoir prédateur; tous les humains doivent apprendre à le maîtriser afin de réussir à oeuvrer en équilibre avec la harde, la tribu, et la nature elle-même.

Ce modèle, agrémenté d’outils visuels succincts mais très évocateurs via une présentation powerpoint intitulée “La Voie du Maître Berger : l’Evolution du Leadership au travers de la Sagesse Ancienne”, est facilement accessible à un public lorsqu’il est présenté en « indoor » (dans une salle sans la présence des chevaux). Pour les ateliers facilités par les chevaux, j’ai développé des activités extérieures avec les chevaux qui permettent d’exercer directement les éléments non-verbaux de chaque rôle, en modifiant quelques unes des activités créés pendant les 4 ans de recherche et de développement que j’ai effectué en support de la rédaction de mon livre « le Pouvoir de la Harde ». (Et je remercie tout particulièrement le Groupe d’Apprentissage Eponaquest promotion 23 qui m’a aidé à créer cette présentation powerpoint au printemps dernier !)

Le modèle du “leadership en 4 points” a émergé d’études éthologiques que j’ai déniché fortuitement lors de mes recherches bibliographiques servant de base de rédaction à mon livre ; je les ai adaptées à un usage moderne après la publication de mon livre, approfondissant l’usage équilibré et sophistiqué des 4 rôles de leadership que doivent déployer les bergers des cultures pastorales traditionnelles afin de pouvoir déplacer de grands groupes d’animaux au travers des territoires étendus, sans barrières. C’est devenu une métaphore pour moi, indiquant comment ces nouvelles compétences peuvent inciter des groupes de personnes à coopérer et à résoudre des problèmes modernes de façon créative, alors que les “barrières” anciennes de contrôle de la société sont en train de s’effondrer. (Ces vieilles “barrières”, délabrées, pleines de trous, qui tiennent tant bien que mal avec des planches pourries, continuent à opérer au sein de notre société au travers des hiérarchies dominantes prédatrices, le harcèlement, les approches culpabilisantes passivement agressives, l’objétisation, la rancune, et d’autres formes de représailles, ainsi que des techniques de culpabilisation et de honte, avouées ou non).

Pourtant, lorsque l’on commence à comprendre et à utiliser l’ensemble de ces 4 rôles plus sophistiqués, qui sont utilisés au quotidien par les “maîtres bergers”, une forme équilibrée, consciente, de pouvoir et de coopération émerge rapidement au sein de groupe de personnes qui auparavant avait du mal à travailler ensemble de façon productive. Ces 4 rôles sont le dominant, le leader (ce sont 2 rôles distincts et très différents l’un de l’autre!), le compassionnel/nourrissant (qui véhicule un pouvoir immense, quoique souvent non-visible dans des situations humaines dysfonctionnelles), et le prédateur. Les 3 premiers rôles sont des rôles non-prédateurs lorsqu’ils sont utilisés de façon appropriée. Le dernier rôle, celui de prédateur, est utilisé avec parcimonie à des fins très spécifiques, le plus souvent afin de maintenir la harde et la tribu en équilibre avec les ressources disponibles.

Le plus étonnant pour beaucoup de personnes découvrant cette approche sont les bénéfices du rôle (non-prédateur) de dominant et de celui du prédateur, lorsque ces 2 rôles sont séparés l’un de l’autre et utilisés à bon escient, en équilibre avec les rôles de leader et de compassionnel/nourrissant. Les jeux de pouvoir mis en oeuvre de façon instinctive par les compassionnels/nourrissants apportent aussi beaucoup d’éclairage à de nombreuses situations difficiles pour beaucoup de participants à mes ateliers; ainsi que les effets très toxiques de ce côté “sombre” du compassionnel/nourrissant lorsqu’il est sur-exprimé chez certains individus.

J’espère vous voir pendant l’atelier indoor d’octobre et je suis impatiente d’une nouvelle saison d’apprentissage facilité par les chevaux quand je rentrerai en Arizona le 6 octobre. Meilleurs voeux !

Linda KOHANOV – 23 septembre 2013

News août 2013

P1010212-001Dimanche 18 aout 2013, dernier jour du 1er apprentissage d’Instructeurs Eponaquest France. Nous avons le plaisir d’annoncer que 14 nouveaux instructeurs auront été formés cette année, aux Etats-Unis et en France. Wouawouh, notre communauté France bondit soudainement de 4 instructeurs à 18 !

Le site internet http://www.eponaquest.fr va s’enrichir et évoluer vers une nouvelle forme que nous serons heureux de vous présenter d’ici l’automne.

A très très bientôt !
Carole, pour le troupeau « Eponaquest France ».

Bienvenue sur le site officiel d’Eponaquest France !

Vous trouverez sur ce site une présentation de l’approche Eponaquest© développée par Linda Kohanov, auteur (notamment) du Tao du Cheval, ainsi que la liste des instructeurs certifiés par Linda.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site http://www.eponaquest.com (en anglais) ainsi que les sites des différents instructeurs France.

Très bonne lecture à tous,
Les instructeurs Eponaquest© France.