Apprentissage Eponaquest : vue d’ensemble


Le programme d’apprentissage Eponaquest avec Linda Kohanov
Une nouvelle ère d’innovation et de formation approfondie

Linda Kohanov a développé son enseignement à partir de son expérience avec les chevaux et à partir de son travail de recherche sur les compétences humaines (leadership, communication, prise de décision, coopération et collaboration, etc.)

Linda-teaching-AP32

Linda forme des « Instructeurs Eponaquest » depuis 2003, et propose une formation continue à ceux qui ont complété leur « Apprentissage » pour leur permettre d’acquérir les nouvelles avancées et outils résultant de son incessant travail de recherche.

Elle a ainsi certifié des :

  • « Instructeurs Eponaquest » (avant 2013 : « Instructeurs Eponaquest approuvés »), qui peuvent accompagner toute personne sur les compétences de base des « compétences humaines avancées » travaillées avec les chevaux
  • « Instructeurs Eponaquest avancés », qui ont réalisé plus de 160 heures supplémentaires de co-animation et d’encadrement supervisés directement par Linda Kohanov
  • « Instructeurs Eponaquest POH » (POH = Power Of the Herd, ou « Puissance du troupeau »), qui peuvent accompagner toute personne sur les compétences de leadership et d’engagement relationnel
  • « Instructeurs Eponaquest MH » (MH = Master Herder, ou « Maitres Bergers »), qui peuvent accompagner toute personne sur les compétences de leadership avancées (pour un « leadership socialement intelligent »)

Le programme d’apprentissage

Le programme d’apprentissage comprend trois séminaires de 9 jours pour acquérir les théories et les pratiques relatives à l’apprentissage par l’expérience facilité par les chevaux (EFEL ou « Equine Facilitated Experiental Learning ») et participer à d’autres activités où les chevaux aident les humains à atteindre un état physique, émotionnel et spirituel plus important. La 4ème session facultative ouvre des perspectives pour acquérir des compétences avancées d’accompagnement des animaux (particulièrement des chevaux traumatisés) et des compétences en santé mentale (avec l’approche CFT, thérapie par connexion focalisée).

Entre les séminaires, les apprentis auront des activités à réaliser et devront participer à des échanges téléphoniques (en sessions personnelles et en sessions collectives) avec les assistants-formateurs (instructeurs Eponaquest).

Pour en savoir plus – historique, fondements de l’apprentissage et témoignages :

Lorsque Linda Kohanov a fondé « Epona Equestrian Services » à la fin des années 1990, elle n’avait aucune idée de l’impact qu’allait avoir son initiative. Son intérêt pour l’emploi de chevaux comme enseignants dans le travail de développement humain l’a finalement conduite à écrire cinq livres, développer une approche servant des milliers de clients et internationalement connue sous le nom d’Eponaquest Worldwide et créer une dynamique de formation innovante pour l’apprentissage facilité par les chevaux et l’accompagnement des personnes et des groupes…
En 2017, plus de 300 instructeurs Eponaquest répartis sur les cinq continents ont obtenu leur diplôme du programme d’apprentissage Eponaquest, l’une des formations les plus innovantes et les plus approfondies dans les domaines de l’apprentissage et de la formation professionnelle facilités par les équidés et de la psychothérapie équine.

L’histoire en quelques mots

En 1997, Epona Equestrian Services a été créée en tant que service d’accompagnement mutuel de moniteurs équestres, formateurs, physiothérapeutes, éducateurs et conseillers qui s’intéressaient au potentiel de guérison du lien cheval-humain. Parmi les sept membres originels de cette organisation basée à Tucson, Linda a été la seule à se spécialiser dans la recherche et le développement de ce que l’on appelle communément les « aptitudes émotionnelles » et « l’intelligence sociale ».

« Mon objectif initial était d’aider les chevaux et les cavaliers à mener une vie plus pacifique et plus enrichissante », dit-elle. « Je voulais également encourager les gens qui n’étaient pas intéressés par les formes classiques de l’équitation (des formes trop souvent concurrentielles et fondée sur la dominance) à explorer les nombreux avantages de travailler avec ces animaux au sol. Je voulais leur permettre d’expérimenter la joie pure, la connexion et les bénéfices en termes de développement personnel que j’éprouvais grâce à mes propres relations plus étroites avec les chevaux.

« A l’occasion des diverses activités que j’ai pu mener, au milieu des années 90, j’ai pu constater qu’il ne suffisait pas aux deux espèces de mieux s’équilibrer physiquement et mentalement. Durant les inscriptions, les apprentissages et les différents parcours de formation que j’ai réalisé dans les haras et les écuries publiques, j’ai vu à maintes reprises les chevaux manifester clairement leurs émotions – des émotions que leurs cavaliers refusaient de reconnaître – et ces créatures très sensibles et très honnêtes étaient alors punies pour leur franchise. Je voyais aussi que les difficultés relationnelles entre les humains au sein des écuries amplifiaient le stress des chevaux.
Et peu à peu, alors que je développais avec succès l’enseignement d’un leadership non agressif, des outils pour des relations mutuellement respectueuses et des compétences en résolution de conflits, quelque chose de plus étonnant est arrivé à mes élèves. Leur vie à la maison et au travail s’est également améliorée. Et j’ai commencé à envisager la création de programmes pour les non-cavaliers afin qu’ils bénéficient eux aussi de l’apprentissage de ces mêmes compétences également utiles dans les activités non équestres.

« C’était une période passionnante. Pourtant, à la fin des années 1990, les éléments nécessaires pour expliquer ce que les gens pouvaient apprendre grâce aux chevaux n’étaient pas facilement accessibles. En 1996, l’essai – révolutionnaire – de Daniel Goleman (« Intelligence émotionnelle ») vient d’être publié. Mais il lui faudra encore neuf années avant que ses propositions en termes d’intelligence sociale (« la nouvelle science révolutionnaire des relations humaines ») développent leur influence. Daniel Goleman a permis au grand public d’avoir accès à la confirmation scientifique que les émotions sont contagieuses.
Pour ajouter à la confusion, il n’y avait alors aucun terme largement accepté pour les programmes liés au cheval qui proposaient d’enseigner des compétences de développement personnel et professionnel dans des environnements non thérapeutiques (modalités qui prolifèrent actuellement sous l’égide de l’apprentissage facilité par les chevaux). À l’époque, la psychothérapie facilitée par les chevaux (comprenant le travail au sol) venait d’émerger du domaine de l’équitation thérapeutique. Les cavaliers traditionnels ne faisaient que commencer à accepter l’idée que les chevaux étaient des êtres sensibles avec une dignité et une sagesse tout à eux.

« Vous pouvez donc imaginer combien il était difficile d’expliquer aux gens que, même si j’étais intriguée et très certainement inspirée par le potentiel de la thérapie facilitée par les équidés, j’étais très intéressée par le partenariat avec les chevaux pour aider les personnes dites « bien ajustées » à apprendre à exceller dans la vie et le travail. »

rasa-linda

Depuis lors, Linda est devenue une chef de file internationalement reconnue dans ce domaine, domaine pour lequel elle a lutté afin de le définir et de le décrire. Ses livres – chacun devenant un best-seller – combinent la recherche multidisciplinaire avec l’expérience personnelle, les entretiens avec d’autres chercheurs et personnes innovantes, et les anecdotes de clients montrant comment les chevaux agissent comme des agents de transformation. Grâce à des histoires poignantes, parfois profondément émouvantes, présentées avec les dernières idées d’experts dans une foule de disciplines connexes, elle communique l’histoire, la science et l’efficacité de ce travail. Et au cours de ce processus, Linda décrit les pratiques uniques qu’elle et ses associés ont créé pour enseigner (en travaillant avec les chevaux) les « compétences humaines avancées » dont nous avons besoin pour améliorer nos vies et nos carrières.

Le programme d’apprentissage Eponaquest enseigne les techniques d’apprentissage et les techniques thérapeutiques que son organisation a développées au cours des 18 dernières années, ainsi que les compétences les plus récentes de Power of the Herd (POH) et Master Herder (MH) qui ont été employées avec succès dans des entreprises, des organismes sans but lucratif, des réseaux de parents, des organisations équestres, des communautés de thérapeutes, des environnements religieux / spirituels, dans des contextes d’activisme social, ou dans des programmes de développement personnel dans le monde entier.
Durant le programme d’apprentissage Eponaquest, les élèves expérimentent comment ils peuvent s’associer avec des chevaux pour travailler avec des adultes, des adolescents et des enfants, avec des individus et des groupes. Les apprentis découvrent et intègrent divers outils et formats d’ateliers utiles à développer dans les contextes éducatifs, de leadership, d’équitation et de développement personnel, ainsi que dans les contextes de santé mentale et psycho-thérapeutique. (Linda croit fermement que les facilitateurs devraient employer différentes approches pour le développement personnel, le leadership et les clients en thérapie. Vous pouvez vous référer aux pages 577 à 582 dans le livre « Comme les chevaux… Ensemble et Puissants » pour plus de détails à ce sujet – chapitre « bien choisir son instructeur »).

Le pouvoir du troupeau

Les livres de Linda « Le Tao du cheval » (2001), « Chevaucher entre les mondes » (2003) et 51dcHScqV7L« La voie du cheval : 40 archétypes équins pour aller à la découverte de soi-même » (2007) ont été traduits en français, allemand, néerlandais et plus récemment en tchèque. Son avant-dernier volume, « The Power of the Herd » (2013), est sorti en français en 2015 (« Comme les chevaux… Ensemble et Puissants ») et en néerlandais. Ce livre a obtenu très rapidement une très grande notoriété et est utilisé comme un manuel de formation dans les universités, les pratiques thérapeutiques et les programmes de leadership d’entreprise. Il est même utilisé dans des séminaires de formation continue pour d’autres formations de facilitateurs sans rapport avec Eponaquest (y compris les programmes EAGALA et PATH (aux Etats-Unis) ainsi que plusieurs programmes de coaching équestre).
comme-les-chevaux-ensembles-et-puissantsCependant, seuls les animateurs qui étudient directement avec Linda Kohanov et qui obtiennent leur diplôme des programmes d’apprentissage Eponaquest post-2012 (ou les séminaires Power of the Herd – « POH » – en formation continue pour les instructeurs Eponaquest formés avant 2013), portent l’approbation officielle de Linda Kohanov, créatrice de ce modèle innovant, comme instructeurs recommandés avec la désignation « POH » sur le site Web Eponaquest Worldwide et sur le site Eponaquest France pour les instructeurs Français.

« Je suis heureuse de constater que tant de gens se sont emparés des enseignement du livre « Le pouvoir du troupeau » et incorporent les 12 principes directeurs dans leurs propres pratiques », dit-elle. « Cependant, certaines activités très spécifiques animées par des chevaux, des activités en salle permettant un apprentissage par l’expérience, des techniques de consultation téléphonique aussi qui vont de pair avec le texte et que je ne pouvais tout simplement pas inclure dans le livre doivent être explorées en complément. Ces activités et pratiques doivent être enseignées en personne. »

9781608683383Le nouveau livre de Linda, « Les 5 Rôles d’un Maître Berger », sorti aux Etats-Unis en 2016 et en cours de traduction en français, a porté ce travail à un tout nouveau niveau. Il a été accueilli par un plus grand public que jamais. L’acteur, metteur en scène et auteur William Shatner appelle ce modèle une « approche innovante et pratique du leadership fondé sur la nature – et sur la vie ». Ce n’est pas seulement pour les cadres d’entreprise ou les chefs de projet : les parents, les enseignants, les organisateurs de diverses communautés, les cinéastes, et surtout les hommes politiques, profiteraient tous de l’apprentissage de ces compétences.

Une pratique multi-facettes

Le programme d’apprentissage Eponaquest enseigne comment utiliser les outils, les activités animées par des chevaux, le matériel pour les conférences, les principes directeurs de POH et le modèle du Maître Berger dans de nombreux contextes différents.

« Cet ensemble d’enseignements aide les diplômés à développer une pratique souple qui garde vraiment les choses intéressantes », souligne Linda. « Cela leur permet de profiter des opportunités inattendues dans leur communauté, et cela aide leurs clients à apprendre à ramener la sagesse des chevaux dans le monde humain.

« Dans cet esprit, l’apprentissage propose aussi des formats standards, des présentations diapositives et différentes activités entre humains pour réaliser des séminaires et des consultations en salle. Cela permet aux instructeurs Eponaquest de rejoindre les organisations qui sont soit un peu sceptiques sur le travail facilité par les chevaux soit n’ont pas actuellement le budget pour cela. Des formations sur place dans les entreprises, les écoles, les organismes sans but lucratif, les organismes communautaires, les églises et les agences de services sociaux élargissent la clientèle et permet aux chevaux de ne pas avoir à supporter la charge complète de l’enseignement. »

Linda met également l’accent sur la façon de développer des partenariats à long terme avec les clients à travers des sessions hebdomadaires animées par des chevaux, des ateliers avancés et / ou des consultations téléphoniques qui aident les clients à maîtriser les 12 principes du pouvoir du troupeau et les cinq rôles d’un maître berger (sujet de son dernier livre) après qu’ils ont quitté l’écurie ou le lieu de formation.

« Je suis un travailleur social clinique avec une spécialité dans les relations et le développement professionnel », explique Sarah Janosik, diplômée en 2005 et revenue se former en 2014 pour devenir une instructrice avancée. « Cette approche de l’apprentissage équestre est un processus unique et puissant. J’ai utilisé cette méthode pour enseigner aux gens des compétences efficaces dans les relations, que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel, en travaillant avec des chevaux. J’aime ce travail et je continue à apprendre de nouvelles compétences qui m’aident, moi et mes clients, à évoluer.

« Linda a cette capacité d’intégrer la science, l’histoire, la psychologie, la spiritualité et la théorie des affaires et de fournir les connaissances pratiques dont les gens ont besoin pour apporter des changements. Dans ce processus, les chevaux sont des enseignants, pas des accessoires ou un exercice en équipe. Ce travail est aussi transformateur pour les individus dans les relations personnelles que pour les dirigeants dans les organisations et les pratiques professionnelles.

« Eponaquest propose une démarche sophistiquée et orientée aussi bien vers la recherche que vers la pratique. Peu importe si je travaille avec des individus ou des équipes professionnelles, des individus conservateurs ou libéraux (groupes politiques aux USA), cette approche fonctionne. Elle fournit l’information dont les gens ont besoin pour comprendre pourquoi le développement de nouvelles compétences est nécessaire dans ce monde en mutation – et des moyens pratiques pour les apprendre.
« Aucun autre programme d’apprentissage facilité par les équidés n’offre autant d’outils, de compétences et de matériel de présentation pour aider les clients à ramener au monde humain la « sagesse des chevaux ». »

« J’ai constaté que l’ajout du programme « Power of the Herd » à mon savoir-faire Eponaquest n’a pas seulement amélioré mon travail en tant que monitrice d’équitation, mais aussi mon travail de coach de vie, de coach exécutif et de consultante auprès des organisations – où souvent il n’est pas possible d’interagir avec les chevaux afin d’enseigner les concepts – », explique Juli Lynch, Ph.D., une spécialiste du développement organisationnel, auteure et Instructrice Eponaquest Avancée.

« En particulier, j’ai amené ces concepts, ces matériaux et ces activités dans mon travail de consultante en organisation et en gestion dans le secteur bancaire. La réponse a été extrêmement positive. Les concepts de POH ont aidé les membres du conseil d’administration, les cadres supérieurs, les gestionnaires et le personnel de première ligne à apprendre à prospérer dans le monde hautement réglementé et compétitif de la banque, où les petites banques familiales sont littéralement en mode survie, dans un effort quasi désespéré pour acquérir et consolider l’industrie. En aidant ces organisations à construire leurs cultures autour des 12 principes directeurs du « Power of the Herd », des concepts tels que le développement de l’affirmation de soi, l’engagement créatif, la résolution des conflits et l’utilisation de l’émotion comme outil de sensibilisation avant l’action, mes clients et moi constatons des améliorations qui témoignent de la puissance du programme POH ».

DSC_0205

Un programme flexible et intégrateur

Quatre séances réparties sur six mois permettent aux étudiants de pratiquer et d’intégrer de nouveaux matériaux entre chaque séminaire de neuf jours. Le programme offre une certaine souplesse. Les apprentis obtiennent leur diplôme à la fin de la troisième session en tant qu’instructeurs Eponaquest POH et sont également certifiés pour proposer les cinq rôles d’un Maître Berger (Master Herder) dans des contextes d’éducation, de développement personnel et d’entreprise.
Au cours de la quatrième semaine facultative, les nouveaux diplômés acquièrent des compétences supplémentaires sur le cheval qui s’appuient sur les outils de base d’Eponaquest, y compris la façon d’enseigner aux bénévoles de sauvetage équestre et d’autres professionnels du monde équestre des stratégies innovantes pour travailler en toute sécurité avec des « chevaux problématiques ».

Des histoires transformatrices et des expériences d’intuition et de créativité.

Les instructeurs pratiquent le processus unique de Linda pour diriger des visualisations guidées telles que « Devenir le cheval » et « Exploiter l’invisible » pour aider les clients à développer un équilibre efficace entre une forme de conscience logique, pratique et enracinée et une forme de conscience intuitive, imaginative et innovante. Cet équilibre inspire et engendre des sauts qualitatifs pour la compréhension, l’intégration et la transformation.
La quatrième semaine offre également une séquence d’activités et d’outils utilisés dans le modèle de la thérapie par connexion focalisée (CFT) que Linda a développé avec l’auteur, le psychologue et l’expert en réunification familiale Dr. Rebecca Bailey. Les instructeurs qui sont des professionnels certifiés de la santé mentale sont ensuite autorisés à employer ce modèle. Les instructeurs Eponaquest qui souhaitent étendre leurs pratiques dans le domaine de la santé mentale apprennent à utiliser la CFT en collaboration avec un professionnel de la santé mentale agréé.

« Une des choses que j’apprécie le plus au sujet de l’apprentissage Eponaquest est l’approche innovante de Linda pour aborder les problèmes de santé mentale et de traumatisme résiduel. Pour ce faire, elle rassemble dans un équilibre complet la science, les arts et la spiritualité par le chemin du cheval », explique Susan Crimmins, Ph.D., spécialiste des traumatismes, professeure retraitée de criminologie et travailleur social qui a créé une pratique thérapeutique intégrative.

« Ce qui distingue Eponaquest – qui est à des années-lumière des autres programmes équestres -, c’est la capacité de Linda à ancrer ses enseignements dans des contextes historiques et des cadres scientifiques bien documentés qui se concrétisent par des expériences interactives tout en honorant les dons professoraux du cheval. Dans un programme de formation solide et convivial, les apprentis sont exposés à des principes et des pratiques à plusieurs niveaux, qui comprennent les principes de l’intelligence émotionnelle, relationnelle et sociale, ainsi que la façon de modéliser et d’intégrer ces compétences dans le monde dans son ensemble.

« Ce programme d’apprentissage n’enseigne pas seulement les compétences des chevaux, il enseigne les compétences de la vie qui sont à mettre en avant pour permettre la guérison des chevaux et de l’humanité – et c’est un cadeau remarquable. »

L’innovation la plus récente

À partir de 2013, les apprentis ont également commencé à recevoir des directives sur la façon d’enseigner les « Cinq rôles d’un Maître Berger » dans les contextes d’entreprise, d’éducation, de développement personnel, d’équitation et de systèmes familiaux. Ce modèle, fondé sur la recherche que Linda a d’abord présenté dans : « The Power of the Herd », s’est depuis élargi en un autre livre : « The 5 Roles of a Master Herder » (traduction en français en cours, parue aux USA au printemps 2016).
Les cinq rôles offrent un moyen puissant (et trompeusement simple) de comprendre et de transformer les comportements des groupes.

Comme l’explique Juli Lynch, Ph.D., président de Turning Pointe Coaching and Consulting,

« Ma participation au programme d’apprentissage Eponaquest s’est avéré être d’une valeur au-delà de mes attentes initiales. J’ai complété l’apprentissage en 2006 et j’ai aujourd’hui une pratique de coaching équestre très efficace. Depuis que Linda a commencé à former des instructeurs dans le cadre de l’approche Eponaquest, de nombreuses autres organisations d’apprentissage facilité par des équidés ont vu le jour dans le but de former des animateurs dans ce domaine en pleine croissance. Certains ont même tenté de reproduire Eponaquest. Cependant, le programme de Linda Kohanov a résisté à l’épreuve du temps, et à mon avis, est la norme d’or par laquelle tous les autres programmes de formation doivent être comparés.

« Je crois qu’une partie du programme exceptionnel d’Eponaquest est due à sa poursuite de la recherche, du développement, de la validation par tests continus et de la perpétuelle mise à jour du programme Eponaquest pour les instructeurs. En tant que créatrice et auteure de ce travail, Linda a une relation intime et approfondie avec le matériel que personne d’autre ne peut offrir. Il est facile de trouver un livre sur le domaine du coaching ou de la thérapie assistée par les chevaux, ou d’assister à un séminaire en un week-end sur le coaching ou la thérapie animale équine et de supposer qu’en tant que coach, thérapeute ou consultant, vous avez bien saisi les concepts sous-jacents et que vous pouvez les présenter à vos clients. Considérez, cependant, ce que ce serait d’entreprendre un voyage plus profond dans le cœur, l’âme et la passion de cette profession émergente soutenue par l’éclat de Linda Kohanov et l’équipe d’Eponaquest. Je vous encourage à envisager de devenir un instructeur Eponaquest. Cela pourrait être une expérience au-delà de ce que vous avez jamais pensé possible. » 

Publicités